Hébergement webAujourd’hui, la présence sur le web est devenue une nécessité vu l’évolution du monde du digital. Que ce soit pour garder le contact avec sa famille, pour acheter des articles ou du moins vendre des produits, être présent sur internet est actuellement impératif. Néanmoins, pour tous les amateurs ou les débutants voulant créer son propre site, il existe quelques astuces à prendre en compte. En effet, pour faire le bon choix du nom de domaine, il faudra éviter les erreurs.

Quelles sont les erreurs les plus courantes ?

Tout d’abord, il ne faut pas se tromper dans le choix de l’extension du domaine. En effet, il existe un grand nombre d’extensions de noms de domaine, le plus populaire est .com. Il est impossible de déterminer qu’il y ait de mauvaises extensions, tout de même, les extensions de nom de domaine ne se valent pas. Dans ce même cadre, il faudra également éviter de prendre un nom trop long. D’ailleurs, quand on enregistre son nom de domaine, les propriétaires du site web devront penser aux futurs visiteurs du site en question.

Un meilleur hébergeur pour son site

La première motivation est de faire en sorte que le nom du site soit captivant, facile à retenir et accessoirement facile à accéder pour les particuliers. Par ailleurs, l’accès au site risque d’être compliqué si le propriétaire décide d’opter pour un nom trop long. Cela peut-être une idée farfelue, mais choisir un nom similaire à celui d’un autre peut sembler efficace. Ce procédé se nomme pratique de typosquatting, selon le jargon de ce domaine. A priori, il s’agit de parier sur le fait que des visiteurs fassent des erreurs en tapant une adresse de site populaire.

Bien choisir son nom de domaine

Le terme cybersquatting consiste à déposer le domaine dans les autres extensions plus importantes en rapport avec le marché du détenteur du site, en l’occurrence ici, il s’agit du .fr si les cibles sont dans l’Hexagone bien entendu. En revanche, cette méthode risque de poser un problème s’il s’agit d’un site à créer, il est conseillé de l’utiliser si le business évolue rapidement. Intégrer des caractères autres que les lettres sont formellement interdites. En effet, un nom de domaine comportant des chiffres est souvent utilisé dans la culture chinoise, mais reste déconseillé en occident. Autrement dit, cette pratique peut éventuellement provoquer une confusion.

Un NDD, une activité

L’une des erreurs bien évidentes est d’opter pour un nom de domaine hors sujet. Bien entendu, le nom de domaine doit avoir une relation avec l’activité du site. Enfin, il est interdit d’opter pour un nom de domaine difficile à épeler. La présence sur le web est vitale pour le commerce ou d’autre activité, il se doit de bien choisir son hébergeur et son nom de domaine pour faciliter l’accès au site. Si vous avez besoin de conseils plus précis, Neyrial hébergement peut vous accompagner dans la digitalisation de votre entreprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *